Saltar para: Post [1], Comentários [2], Pesquisa e Arquivos [3]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

 

www.google.fr

 

On s'amuse un peu avec le doodle que le moteur de recherche Google nous propose? Volà, le doodle commémore le 216e anniversaire du premier saut en parachute sans cadre réalisé par le français André-Jacques Garnerin. Il est affiché sur la page d'accueil du moteur de recherche plus connu.

 

Ça va faire rire les enfants, prendre l’air aux internautes et rêver les futurs physiciens? C'est sûr! Même à moi, ça m'a amusé! En plus, le doodle est assez créatif et ça fait plaisir.

 

Aujourd'hui, le 22 octobre 2013, le Doodle en couleur pastel, est une petite animation qui représente  André-Jacques Garnerin, l’inventeur du parachute, le jour de son premier saut.

 

Toute la journée, les internautes pourront s’amuser à faire s’écraser l’aérostatier parisien dans l’eau… En attendant de faire voler, un jour peut-être, le pionnier de l'aviation Clément Ader.

 

 

André-Jacques Garnerin

 Illustration du 19e siècle

 http://upload.wikimedia.org/

 

Né en 1796, André-Jacques Garnerin est destiné à être un inovateur! Aérostatier pendant la Révolution Française, il occupe le poste d' "aérostatier des fêtes publiques". Il s'occupe de l'ascension des montgolfières.

 

Il était l'élève du physicien Jacques Charles, l'inventeur du ballon à gaz.

 

Le 22 octobre 1797, las du ballon à gaz de son professeur, il décide, alors qu'il est à plus de 700 mètres d'altitude, d'en détacher sa nacelle. Retenu par les ficelles et une grande toile, il redescend sur le Parc Monceau, à Paris où une foule de spectateurs l'attend, un peu inquiète pour sa vie, convenons.

 

Il atterrit vivant, mais une cheville cassée. Ainsi est né le parachute! Deux ans après, il convaincra sa femme, Jeanne-Geneviève Labrosse, qui devien ainsi la première femme parachutiste.

 

M. et Mme Garderrin
image: Christoph Haller von Hallerstein, c. 1803
Ambitieux et inovateur, André-Jacques Garnerin ne s'arrête pas là. Après avoir trouvé comment tommber du ciel sans encombre, il s'interroge sur la possibilité de voyager dans les airs.
Alors, en 1803, il entreprend le premier voyage longue distance en mongolfière, entre Moscou et Polova, en Russie, l'équivalant de 300 kilométres. Il en parcourt ensuite 395 km entre Paris et Clausen en 1807.
André-Jacques Garnerin meurt le 18 août 1823, à Paris, agé de 54 ans, alors qu'il travaillait sur un nouveau ballon. Et il meurt d'un accident stupide. En traversant le chantier de construction sur lequel le ballon était en traib d'être construit, Garnerin est frappé par la chute d'une poutre, qui le tue instantanément.
Ses exploits ont ouvert la voie à l'Aviation.
Comme plusieurs doodles déjà présenté sur BlogSkidz, rappelons Charles Dickens (littérature); Marie Curie (chimie); Jean-Jacques Audubon (naturaliste); Jules Verne (science-fictioin); Saint-Exupéry (pilote, écrivain); Louis Daguerre (photographie); et beaucoup d'autres que vous pourriez exploiter sur BlogSkidz ou même sur BlogdosCaloiros (langue portugaise) pour apprendre en vous amusant.
Les enseignants ne peuvent pas laisser passer cette ressource si apétissante sans l'introduire aux plusieurs cours, selon la discipline qu'ils enseigne, soit au collège soit au lycée.
Ça peut bien être l'inspiration qui vous manque à la dernière minute!
À tous bon travail! Et bonne semaine!
La Professeure GSouto
mardi, le 22 octobre 2013
Licença Creative Commons

3 commentaires

Commenter le post