Saltar para: Post [1], Pesquisa e Arquivos [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

Proverbes Oubliés

expliqués

Paul Desalmand & Yves Staloni

http://www.editionsduchene.fr/

 

Pleins de charme et de sagesse, les proverbes ne sont parfois plus compris, parce que datés, trop imagés, ou volontairement énigmatiques. À travers ces proverbes oubliés, commentés avec distance et humour, plongez dans le patrimoine de la langue française et apprécier ces concentrés de sagesse.

 

 

 Fable de Jean de LaFontaine/ Le Loup et la Cygogne

illustration: Jacques-Marie Boutet Movel

Plon, 1888

crédits: Rue des Archives/ RDA

http://i.f1g.fr/media/figaro/

 

"La célébrité ne s'acquiert pas sur un lit de plumes." Un grand nombre de dictons français ont disparu. Paul Desalmand et Yves Stalloni les ressuscitent dans Proverbes oubliés expliqués. Un ouvrage pédagogique, à la plume fine et humoristique  qui sera un bel outil pédagogiques pour les enseignants langue française.

 

"Les mots changent au fil des saisons comme l'eau coule sous les ponts". C'est un fait. Il ne sied plus de converser comme on le faisait il y a de cela un siècle et comme nos ancêtres bavardaient déjà au XIXe siècle ou 'dégoisaient' cent ans auparavant.

 

 

Fables  choisies

Jean de La Fontaine

lu par Laurent Stocker

http://enfantipages.blog.lemonde.fr/

 

Certaines formules gréco-latines nous sont restées: Carpe Diem, in medias res, ut pictura poeisis, ex machina, etc., et celles de La Fontaine ou Charles Perrault.

 

 

 

 

Contes de Perrault

Charles Perrault

illustration: Rébecca Dautremer

https://www.amazon.co.uk/

 

Et  qu'est-il des proverbes? Ces adages nés sous l'ère médiévale, durant la Renaissance, en pleine Révolution ou bien encore ces axiomes qui existaient il y a soixante-dix ans?

 

Paul Desalmand, normalien, et Yves Stalloni, agrégé de lettre modernes ont tenté de recouvrer ces phrasés méconnus dans leur livre sobrement intitulé Proverbes oubliés expliqués.

 

 

 

Savoir +

 

Un recueil pédagogique, à la plume fine et humoristique qui suit avec sagesse l'axiome ésopien du docere et placere, à savoir "plaire et instruire". Le projet de lecture est clair.

 

Vous, curieux lecteurs, qui ouvrirez ce livre, n'en ressortirez pas sans une bonne leçon de français pour désormais parler le 'bagou' latin et médiéval... et même étranger!

 

En 90 pages, les auteurs qui ont "opéré une sélection à l'intérieur d'un corpus immense et quasi illimité" parviennent à retracer un condensé de l'histoire des maximes qui ont marqué leur temps.

 

 

 

Philippe Néricault

nom de scène Destouches

comédien et auteur dramatique français

portrait Nicolas de Largillierre (1741)

https://fr.wikipedia.org/

 

Nous nous amusons en rédécouvrant que le proverbe "la critique est aisée et l'art est difficile", de Destouches (faussement attribué à Boileau) au XVIIe siècle fut l'équivalent de l'adage grec au Ve siècle avant notre ère de: "Il est plus facile de critiquer que d'imiter" ; que l'expression "qui se sent morveux, se mouche" est une autre manière de dire "que le coupable se reconnaisse" ou bien encore, que la formule "Quand les chauves meurent, les regrets en font des têtes bouclées" employée en politique désigne le fait de "tout pardonner" à un individu qui est subitement devenu inoffensif...

 

"Il vaut mieux péter en compagnie que crever seul"

 

Parfois éclairés par leurs équivalents turcs, danois, chinois..., les dictons deviennent alors des "miroirs tendus" sur la culture du monde.

 

Ainsi les Arabes ne disent-ils pas "si les chats gardent les chèvres, qui attaquera les souris?" (à chacun son métier) mais "donnez votre pain à cuire à un boulanger, dût-il vous en manger la moitié".

 

De même que les Espagnols préfèrent à notre ancien adage: "par la rue Plus tard, on arrive à la place Jamais" (attention à la procrastination), leur formule: "Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine."

 

Outre les expressions "pardonner est d'un chrétien, oublier est d'un couillon" (pardonner n'est pas oublier), "il vaut mieux péter en compagnie que crever seul" (préférons les groupes à la solitude) qui nous font doucement sourire, ce sont les commentaires distanciés et documentés des auteurs qui valent bien plus encore dans le livre leur pesant d'or. À chaque formule, sa référence, sa citation, son histoire.

 

Si c'est bien dans les vieux grimoires qu'on fait les meilleurs livres, comme dit (à peu près) le proverbe, alors l'ouvrage de Paul Desalmand et Yves Stalloni est sans conteste celui qu'il vous faudra découvrir pour parler le 'verbiage' d'antan et d'aujourd'hui.

 

 

 

Ressources:

 

Un livre qui sera un excellent outil pédagique pour les enseignants de français (langue maternelle) ou langue étrangère.

 

A vous de le découvrir et de l'exploiter dans vos cours de langue française.

 

Aux élèves, demandez-leur de faire une petite recherche de quelques dictons et maximes auprès de leurs grand-parents,.

 

Si vous enseignez en province partez dans la rue et faites un recueil avec vos élèves d'anciens dictons auprès des gens plus agés.

 

La Professeure GSouto

 

vendredi, le 26 mai 2017

 

Licença Creative Commons

 

source: Le Figaro/ Langue Française