Saltar para: Post [1], Pesquisa e Arquivos [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

nepal7.jpeg

 

Unesco World Heritage site Bhaktapur

Nepal

crédits: Omar Havana/Getty Images

http://i.guim.co.uk/

 

L'étude des séismes est malheureusement d'actualité avec les terribles treblements de terre au Népal ces derniers jours ! Pour la deuxième fois, en peu de jours, le 25 avril, le Nepal a souffert un nouveau séisme hier le 12 mai 2015.

 

 

Google doodle 127e anniversaire Inge Lehmann

 www.google.com

 

"Vous devriez savoir combien d'hommes incompétents j'ai dû rivaliser avec - en vain"

Inge Lehmann

 

Peut-être pour ça, Google rend hommage ce mercredi, 13 mai, à Inge Lehmann qui aurait eu 127 ans.

 

La sismologue danoise, née à Østerbro, Copenhague, en 1888, a découvert en 1936 que le centre de la Terre était solide et liquide.

 

 

http://i.kinja-img.com/

  

C'est en 1929 qu'elle émet cette théorie pour la première fois, alors qu'elle se trouvait en Nouvelle-Zélande. Et ce fut une véritable révolution à cette époque où le noyau de la Terre était considéré comme entièrement liquide.

 

En 1929, Lehmann étudiait un grand tremblement de terre près de la Nouvelle-Zélande et a observé que certaines ondes semblaient rebondir sur une frontière. Cela a provoqué une fréquence plus élevée de l'activité sismique dans une "zone d'ombre".

 

Elle a attribué le phénomène à un noyau intérieur fait de matériaux différents. Prouvé comme correct, la zone d'ombre s'appelle aujourd'hui la "discontinuité Lehmann."

 

  

Inge Lehmann

http://www.dr.dk/

 

Dans ses mémoires, Inge Lehmann raconte comment elle a vécu son premier séisme, en 1903 : "C'était un dimanche matin. J'étais tranquillement assise chez moi avec ma mère et ma soeur lorsque le sol s'est mis à bouger sous nos pieds. Les lampes se sont mises à tomber et les meubles à se déplacer. Mon père est arrivé paniqué dans la pièce en criant c'est un tremblement de terre ! Mais nous devions être loin de l'épicentre, car les mouvements étaient lents et peu violents. D'ailleurs, malgré de nombreux efforts, les autorités n'ont jamais trouvé cet épicentre. C'était ma première expérience de tremblement de terre avant que je ne devienne une sismologue, 20 ans plus tard".

 

Grâce à ses découvertes, cette passionnée de la géophysique a aussi donné son nom à deux discontinuités sismiques.

 

Enfin, Inge Lehmann est la première femme à avoir reçu la médaille William Browie, en récompense de son travail dans le domaine de la géophysique. Une récompense obtenue en 1971.

 

Inge Lehmann est décédée à Copenhague, le 21 février 1993, à l'âge de 104 ans. 

 

Activités:

 

  • Recherche sur Inge Lehmann: son éducation, ses découvertes scientifiques;
  • Débat : le rôle des femmes dans la science;
  • Étude de la sismologie dans un projet Langues/ Sciences-Géo.

 

La Professeure GSouto

 

mercredi, le 13 mai 2015

 

Licença Creative Commons