Saltar para: Post [1], Comentários [2], Pesquisa e Arquivos [3]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

oublier-camille.jpg

 

 

Oublier Camille

Gael Aymon

http//:www.actes-sud-junior.fr/

 

"Un roman qui aborde un sujet sensible et peu évoqué en littérature ado, celui de la construction de l’identité masculine."

 

Cette fois-ci je partage un livre ado pour les garçons. Oublier Camille par Gaël Aymon, Act Sud Junior (papier, ebook), sorti en août 2014.

 

Aimer, apprendre, grandir, devenir un homme, et croire dur comme fer qu’on en aimera pas d’autre comme elle.

 

Résumé:

 

Yanis, 15 ans, vit seul avec sa mère. Il est sincèrement amoureux de Camille. Ils se sont rencontrés trois ans plus tôt. Pourtant, “être un mec” et “assurer” avec les filles, c’est plus facile à dire qu’à faire. Devenir un homme oui, mais quel homme ? Et est-ce que tous les hommes sont censés savoir instinctivement quoi faire ? Camille le trompe, lassée d’attendre qu’il fasse le premier pas, et lui avoue son dérapage dans une lettre. Yanis coupe brutalement les ponts avec elle, vacille, doute sur son identité. Il fait de nouvelles rencontres même si, une fois encore, il réalise que ce n’est jamais simple d’aller vers les autres… Auprès de son cousin Manu, apprenti comédien de passage à Paris, il trouve le réconfort et les conseils qui lui manquaient. Il découvre le théâtre, la prise de risques, le bonheur de jouer et de vivre les mots des autres. Yanis retourne vers Camille, enfin prêt à vivre leur histoire.

 

"Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent ."

Antoine de Saint-Exupéry

 

Savoir +

 

Gaël Aymon, lui, semble se souvenir de tout. En se glissant dans la peau de Yanis, un ado de 16 ans, il fait le récit d’une déception amoureuse au masculin.

 

Une plongée réussie, dans la tête d’un jeune tourmenté, d’un jeune dévoré par la passion : fou amoureux de Camille depuis la cinquième, Yanis n’a pourtant jamais osé lui avouer ses sentiments, faute de confiance en lui.

 

Lassée d’attendre, Camille trompe Yanis. Elle lui avoue dans une lettre. Mais elle n’aurait pas dû. Elle regrette. Pour le jeune homme, ça devient impardonnable. Fou de rage cette fois, il veut donc l’éviter, à tout prix. Il n’a plus que ce mot à la bouche : l’ou-bli-er.

 

Oui, mais comment oublier une fille qu’on aime à mourir ? Comment parvenir à sortir son image de son esprit, alors qu’on ne désire que la voir là, et la serrer fort dans ses bras ?

 

Yanis fait le dur, et s’exclut peu à peu des autres. Camille est partie en voyage, et au lycée, il a peu d’amis. Ses notes chutent, mais il ne parlerait de ses problèmes à sa mère pour rien au monde.

 

Il s’enferme dans une coquille impénétrable. Rien ne peut le faire sortir de son profond mutisme, sa sourde colère.C’est finalement auprès de Manu, son cousin, apprenti comédien, qu’il va trouver une oreille attentive et peut-être un ami. Manu, comme le grand frère qui lui manque terriblement. Mas

 

 

ma_reputation1.jpg

 

 

Ma Réputation

Gaël Aymon

http://www.actes-sud-junior.fr/

 

Deuxième livre de Gaël Aymon, après Ma Réputation sur le harcèlement scolaire sorti en 2013, livre que je conseille vivement aussi à lire.

 

 

Résumé:

 

Laura, 15 ans, préfère la compagnie des garçons, celle de Jimmy, Sofiane et Théo. Les mimiques travaillées, les soirées filles, c’est pas trop son truc. Mais lorsqu’elle repousse les avances de Sofiane, ses amis lui tournent le dos et Laura se retrouve isolée et vulnérable. Seule en cours, seule au self, seule dans les couloirs. Les pires ragots circulent à son sujet sur les réseaux sociaux, la rumeur enfle et l’isolement de Laura grandit. Jusqu’à sa rencontre avec Joséphine, élève solitaire et marginale comme elle, qui va l’aider à relever la tête et à dénoncer le harcèlement dont elle est victime.

 

 

C'est l'histoire de Laura, 15 ans, qui préfère la compagnie des garçons... A lire en ligne (extraits) suivant le lien

 

Savoir +

 

L'auteur se penche, cette fois-ci, sur le chagrin d’amour, vécu par un adolescent ultra sensible, un récit sur la recherche d’une identité.

 

Avec une grande finesse, il aborde une période cruciale de l’adolescence : la construction de la personnalité, période pendant laquelle le regard de l’autre se fait jugement, et où il faut se conformer au risque d’être marginalisé. 

 

Gaël Aymon en fait un héros réaliste, courageux et extrêmement respectueux, qui se réalise enfin, et passe de l’enfance à l’âge adulte en laissant s’affirmer ses propres sentiments. Ce court récit intimiste, plein d’humanité, est un roman incontournable de cette rentrée littéraire jeunesse.

 

Mathilde Dondeyne

 

"Elle est lá. Elle a sûrement dû sécher les cours pour arriver à l'heure devant mon lycée.Je sais qu'elle sait que je l'ai vue mais je ne lui accorderai pas mon regard. Je passe en mode 't'existes plus". Je la dépasse et je méloigne. (...)

 

Voulez-vous continuer à lire l'extrait en ligne? Voilà le lien

 

Activités:

 

Si vous ne les connaissez pas encore, Ma Réputation et Oublier Camille je vous les conseille à lire en  cours de langues,

 

Ãge: à partir de 13/14 ans.

 

Ce sont deux thèmes fondamentaux des jeunes ados. Les deux livres abordent une période cruciale de l’adolescence et comme enseignants, nous savons comme c'est l'âge de la rébellion, revendications, mal être, des sentiments enterrés au plus profond d’elles-mêmes.

 

A lire et à discuter dans la classe, individuellement ou en groupe.  Les adolescents se retrouveront à travers les pages de ces deux livres.

 

Voilà une histoire d'amour... raconté par un garçon. Oublier Camille reçoit les plus belles critiques littéraires de livres pour ados.

 

"Ce court récit intimiste, plein d’humanité, est un roman incontournable de cette rentrée littéraire jeunesse."

 

La Professeure GSouto

 

lundi, le 10 novembre 2014

 

Licença Creative Commons

 

2 commentaires

Commenter le post