Saltar para: Post [1], Pesquisa e Arquivos [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

luna-joulia-Changement-d-heure-2016.jpg

 

 

llustration : Luna Joulia

elle.fr

 

La nuit du 29 au 30 octobre, nous allons dormir une heure de plus. Les optimistes sont ravis de ce bonus nocturne. Mais les accros à la lumière (j'y suis, moi) sont pris d' une angoisse qui risque de s'accrocher à notre humour qui devient plus triste. 


Chaque année depuis quarante ans, c'est le même rituel. Dans la nuit du dernier samedi à dimanche d'octobre ou plus clairement à leur réveil, les Français, Portugais et presque tous les Européens vont reculer les aiguilles de leur horloge d'un tour.

 

Ainsi, à trois heures du matin dimanche il sera deux heures. On constate de plus en plus et les experts le disent, que l'heure d'hiver qui sonne l'arrivée des premiers frimas, ne fait toujours pas l'unanimité. 

 

 

 

 

En effet, d'après un sondage OpinionWay pour le site Ooreka.fr, seuls 17% des Français sont favorables au passage à l'heure d'hiver, contre 54% qui s'y disent défavorables.

 

Selon cette étude, les trois quarts des Français (76%) préfèrent l'heure d'été, même si celle-ci aussi perd des suffrages. Ils sont par ailleurs 69% à se plaindre que le passage à l'heure d'hiver ait des répercussions sur leur sommeil, leur humeur ou leur santé. 

 

 

 

 

La réduction de l'exposition à la lumière peut expliquer les baisses de moral et le manque de résistance, liés notamment à des carences en vitamine D (celle du soleil). 

 

Enfin une majorité des Français doute de l'utilité du changement d'heure, et ne sont pas vraiment convaincus de son impact positif sur leurs factures d'électricité.

 

 

tintin-changement-heure.jpg

 

Tintin/ Hergé

https://www.facebook.com/tintinsigneherge/

 

Le passage à l'heure d'hiver suit d'un mois environ l'équinoxe d'automne, moment où le soleil brille moins de la moitié de la journée environ (les journées passant sous le seuil des 12 heures).

 

La durée d'ensoleillement, qui a commencé à se réduire dès le 20 ou 21 juin et le solstice d'été, continue donc à chuter jusqu'au solstice d'hiver (20 ou 21 décembre), date à laquelle le jour est le plus court de l'année. Et l'impression d'obscurité sera encore accentuée le soire avec le changement d'heure. L'heure d'hiver, qui revient chaque année, a aussi des impacts sur votre santé ou encore votre consommation d'énergie.

 

Savoir +

 

Le premier changement d'heure a eu lieu le 14 juin 1916, en temps de guerre. Abandonnée avec le retour de la paix puis réintroduit par le régime de Vichy, il revient finalement en 1975 avec le gouvernement Chirac.

 

La mesure est désormais fixée par un décret dans le journal officiel. Aujourd'hui régie par une directive de l'Union européenne, la date du changement d'heure en France - qui vit avec une heure ou deux de décalage par rapport à l'heure GMT selon les périodes - est fixée au dernier dimanche de mars à 2 heures (pour passer à 3 heures) l'été et au dernier dimanche d'octobre à 3 heures (pour revenir à 2 heures) l'hiver.

 

 

 

 http://static.cybercartes.com/

 

Aller + loin:

 

La définition de l'heure légale et le choix du fuseau horaire incombent, en principe, aux Etats. Mais depuis plusieurs années, la situation juridique s'est complexifiée.

 

En 1998, les Etats membres de l'Union européenne ont choisi d'harmoniser les dates de changement d'heure dans un souci de bonne coordination du marché unique. Fixer ces dates est donc devenu une compétence communautaire.

 

En 2000, le changement d'horaire a même été reconduit sans limitation dans le temps par une directive du Parlement européen traduite dans la législation française.

 

L'objectif du changement d'heure avancé par les autorités est de faire mieux correspondre les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement afin de limiter les dépenses d'éclairage artificiel en profitant de 60 minutes supplémentaires de jour en fin d'après-midi ou en soirée.

 

En effet, le passage à l'heure d'été a des conséquences sur l'heure de lever et de coucher du soleil. L'astre apparaît plus tard aux petites heures du matin. En revanche, il disparaît à l'ouest 60 minutes plus tard.

 

Or, en France, les activités sont beaucoup plus importantes en fin de journée (c'est notamment entre 18 et 21 heures que l'on constate la plus forte consommation d'électricité) qu'aux premières heures du jour (autour de 6-7 heures du matin).

 

Ce décalage permet donc, selon ses partisans, de mieux faire coïncider les heures d'éclairage naturel et les habitudes de consommation des citoyens en jouant sur la luminosité en soirée.

 

C'est bien cet argument qui a participé à la mise en place du changement d'heure tel que nous le connaissons aujourd'hui.

 

Bon! On est obligé à suivre encore cette année! Peut-être que bientôt les spécialistes en santé  puissent imposer notre bien-être?

 

Activités: 

 

  • Demander aux élèves de faire une recherche sur les pays qui suivent le changement d'heure et ceux qui n'en suivent pas.
  • Faire voir une ou deux vidéos qui expliquent les saisons, equinoces et solstices.
  • Réaliser une vidéo sur l'opinion des collègues au collège, lycée, profs de sciences-géo et histoire.

 

La Professeur GSouto

 

vendredi, le 28 octobre 2016

 

Sources:

 

Le Parisien | L'Internaute

 

Licença Creative Commons