Saltar para: Post [1], Pesquisa e Arquivos [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

Google doodle 107e anniversaire de Subrahmanyan Chandrasekhar

https://www.google.com/doodles/

 

 

Twinkle, twinkle little star, how I wonder what you are.”  

 

"Brille, brille petite étoile, comment je me demande ce que tu es."

 

On connaît bien cette expression anglaise (traduite en français, ce n'est pas la même chose, pas vrai?). 

Et pourquoi on aime tellement découvrir le mystère des étoiles? Subrahmanyan Chandrasekha (1910 - 1995) nous aide à comprendre!  

 

 

 

 

Professeur Subrahmanyan Chandrasekhar Université de Chicago

crédits: Getty Images

http://www.aljazeera.com/

 

Google met à l'honneur le nom de Subrahmanyan Chandrasekhar, ce jeudi 19 octobre. Le moteur de recherche rend hommage à cet astrophysicien avec un Doodle intéractif, le jour de son 107e anniversaire.

 

Astrophysicien et mathématicien d'origine indienne, il est célèbre par de nombreux travaux sur l'évolution et la structure interne des étoiles. Lauréat du prix Nobel de physique en 1983.

 

Doodle:

 

Le Doodle illustre l'une des contributions les plus importantes de S. Chandrasekhar à la compréhension humaine des étoiles, ainsi qu'à leur évolution connue sur le nom de limite de Chandrasekhar.

 

Cette théorie explique que lorsque la masse d'une étoile est inférieure à 1,4 fois la masse du Soleil, elle finit par entrer dans une phase plus dense appelée 'naine blanche' lorsque la fusion nucléaire se termine dans son noyau, c'est-à-dire quand étoiles meurent.

 

Lorsque cette limite de 1,4 est dépassée, une naine blanche peut continuer à tomber et se condenser, évoluer dans un trou noir ou exploser et produire une supernova.

 

 

 

 

 

 

Savoir +

 

Surnommé «Chandra», le lauréat du prix Nobel de physique en 1983, est né le 19 octobre 1910 à Lahore (au Pakistan actuel).

 

Il a ensuite commencé ses études à Chennai, dans le sud-est de l'Inde, avant de les poursuivre au Royaume-Uni. Doctorant à l'université de Cambridge, il s'intéresse très vite à la question de l'évolution des étoiles.

 

C'est grâce à lui qu'une partie du mystère "Comment naissent et meurent les étoiles?" a pu être comprise dans les années 30.

 

 

 

 

Subrahmanyan Chandrasekhar est le premier scientiste de l'histoire à avoir appliqué les lois de la relativité générale à l'astrophysique, plus précisément à l'étude de la structure interne des étoiles.

 

Très vite, ses travaux lui permettent d'avancer une hypothèse: au-delà d'une certaine masse, la gravité est contrée par la pression de dégénérescence des électrons.

 

Selon le calcul établi par Chandrasekhar, lorsqu'une naine blanche (issue de l'évolution d'une étoile de masse modérée, NDLR) atteint 1,44 fois la masse de notre Soleil, elle s'effond et l'explosion produit une supernova.

 

Le postulat ne fait pas consensus, et le célèbre astrophysicien anglais Arthur Eddington déclarera : «Je pense qu'il doit exister une loi de la nature qui empêche une étoile de se comporter de façon aussi absurde.»

 

Il émigre ensuite aux États-Unis et obtient un poste à l'université de Chicago, de 1937 jusqu'à sa mort en 1995, à l'âge de 84 ans. Il obtient la nationalité américaine en 1953.

 

Pourtant, l'hypothèse de Chandrasekhar est aujourd'hui celle que la science considère comme la plus juste.

 

  

 

Subrahmanyan Chandrasekhar

https://starchild.gsfc.nasa.gov/

 

 

Aller + loin: 

 

L'astrophysicien a également donné les premières explications sur la formation de notre Soleil et l'obsolescence programmée de l'étoile autour de laquelle la Terre tourne.

 

Durant sa carrière de plus de cinquante ans, il a rédigé plus de 300 articles scientifiques et a reçu de nombreuses distinctions, telles que le prix Rumford, la médaille d'or de la Royal Astronomical Society ou encore la prestigieuse National Medal of Science.

 

Très investi dans son métier, S.Chandrasekhar a également été rédacteur en chef de la revue 'Astrophysical Journal', entre 1952 et 1971. Cette revue est aujourd'hui considérée comme une référence en matière d'astrophysique.

 

Chandrasekhar s'est aussi intéressé de près au phénomène des trous noirs. L'astrophysicien a ainsi publié une monographie intitulée "The Mathematical Theory of Black Holes", en reprenant les équations établies par Einstein.

 

 

 

 

Carl Sagan à côtè du modèle de la sonde spatiale Viking envoyée à Marte

https://pt.wikipedia.org/wiki/Carl_Sagan

 

 

"Chandra" fut l'une des sources d'inpiration de l'astronome Carl Sagan à l'université. Chandra est cousin du physicien et aussi Prix Nobel de Phsysique en 1939, Chandrasekhara Venkata Raman.

 

 

 

 

Asteróide Chandra/ NASA

https://www.nasa.gov/sites/

 

Son nom a également été donné à l'astéroïde 'Chandra', ainsi qu'au télescope spatial de la Nasa, en 1999

 

 

 

Ilustração artística do Chandra X-ray Observatory

https://pt.wikipedia.org/wiki/

 

 

Activités:

 

  • Avec le professeur de sciences,les élèves feront un travail de recherche pour la découverte de ce fameux astrophysicien ainsi que l'étude des étoiles.
  • En classe de langue, préparation d'un travail écrit sur le thème.

 

La Professeure GSouto

 

jeudi, le 19 octobre 2017

 

 

Licença Creative Commons