Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

star-wars7.jpg

 

Star Wars: Le réveil de la force

http://img2.telestar.fr/

 

Demain, mercredi 16 décembre, sortira sur les écrans le septième opus de la saga Star Wars. Une sortie qui intervient près de dix ans après celle du dernier film, La revanche des Siths.

 

Pour aider les fans à y voir plus clair, un utilisateur de YouTube a eu l’idée de combiner les six premiers épisodes dans une vidéo de trois minutes (version originelle). On y suit l’évolution d’Anakin Skywalker qui se transforme peu à peu en Dark Vador, mais aussi celle de Han Solo, la princesse Leia et Luke Skywalker dans les derniers épisodes.

 

Information: Résumé des 6 premiers épisodes:

 

 

 

 

« À “Star Wars”, échapper tu ne pourras. » Arrivé d’une lointaine galaxie, le tourbillon « Star Wars » va engloutir le monde avec une puissance gigantesque.

 

Le septième épisode de la saga culte, (jamais film n’aura mieux mérité son nom), débarque sur les écrans français, demain, le 16 décembre et déjà il casse tous les records.

 

On prévoit deux milliards de dollars d’exploitation en deux jours (les triomphes de Titanic ou d’ Avatar paraissent être de timides succès en comparaison.

 

La bande-annonce totalise déjà 110 millions de clics en vingt-quatre heures. Des myriades de livres, de documentaires, de thèses sortent sur le sujet.

 

Mais comment expliquer le succès démesuré, dantesque, ahurissant – les adjectifs manquent – de Star Wars à travers la planète ? Décryptage du mythe moderne ultime qui inspire jusqu’à nos looks.

 

 

Star Wars, George Lucas

http://cdn-elle.ladmedia.fr/ 

 

Savoir +

 

George Lucas, le père (réalisateur et inventeur) de La Guerre des étoiles, est né en 1944, il est un pur enfant de la contre-culture américaine.

 

« Il a grandi dans la Californie des années 50 et 60, dans un univers de surfeurs, de ciel bleu, d’utopies. Cela explique qu’une esthétique hippie, baba cool se dégage de ses films. Comme un désir de toujours rester en enfance, qui séduit profondément notre époque mélancolique »,

 

Benjamin Simmenauer, philosophe et cofondateur du cabinet d’études HCK

 

Avant lui, le cinéma populaire américain était plus réaliste, plus ancré dans son époque. Lucas, réputé dépressif, a inventé un univers totalement fantaisiste, manichéen, destiné à passer un bon moment, à s’amuser, à s’évader. »

 

 

Star Wars, George Lucas

http://cdn-elle.ladmedia.fr/

 

Mais Lucas n’a pas fait que ça : il a imposé l’usage des effets spéciaux à une époque où on les considérait encore comme de puérils artifices.

 

"Comparé à d’autres films, l’immense supériorité de “Star Wars” est d’avoir mis en place une poésie élémentaire, universelle, qui parle à tous de façon presque primaire, intuitive, et apporte une satisfaction basique.

 

 

Ainsi parlait Yoda, Ollivier Pourriol

éd. Michel Lafon)

 http://static1.lecteurs.com/

 

Une rêverie faite d’air et de feu, impalpable, qui résiste aux analyses rationnelles et procure une formidable énergie psychique », analyse Ollivier Pourriol, philosophe et auteur du livre « Ainsi parlait Yoda » (éd. Michel Lafon). 

 

 

Star Wars - Yoda, George Lucas

http://cdn-elle.ladmedia.fr/

 

C’est après lui qu’on a vu apparaître les Rambo, les Indiana Jones, les Harry Potter, toutes ces sagas cinématographiques en plusieurs épisodes. De même, il a imposé le concept du fun à Hollywood.

 

À l’inverse de la culture traditionnelle, la pop culture ne cherche pas à nous former, à nous aider à comprendre et à décrypter le monde. Elle veut avant tout nous faire oublier le quotidien et nous transporter ailleurs. »

 

 

Star Wars: Le Réveil de la Force

Image: YouTube

https://i.ytimg.com/

 

Aller + loin:

 

Star Wars plaît autant parce qu’il fonctionne comme une légende riche de mille significations. Sans doute la plus grande, la plus riche histoire populaire inventée depuis des centaines d’années en Occident. Les frères Grimm ou Andersen n’ont qu’à bien se tenir.

 

Le génial George Lucas est de leur trempe. « Les autres films de science-fiction, habituellement, imaginent un futur où sont amplifiés les problèmes de notre époque : pollution, clonage… explique Benjamin Simmen auer. “Star Wars”, pas du tout.

 

Grand lecteur de contes, fou de mythologie, Lucas a placé son histoire dans le passé, dans un ailleurs fantastique situé aux origines de l’Humanité.

 

 

 

 

A travers Star Wars, c’est tous les contes et légendes de notre enfance et des siècles précédents que nous aimons. Lucas n’a fait rien de moins que d’inventer le plus grand mythe moderne !

 

 J.J. Abrams, réalisateur du nouvel opus de la sagacréée par George Lucas, avait la lourde tâche de contenter les millions de fans tout en projetant la saga vers l'avenir.

 

L'intrigue censée se dérouler 30 ans après la fin du Retour du Jedi est restée ultra-confidentielle.

 

"Nous avons gardé le secret pour de bonnes raisons (...) Même les gens qui veulent vraiment tout savoir du film veulent en réalité le découvrir à l'écran."

Daisy Ridley

 

 

Star Wars: Le Réveil de la Force

https://pmcvariety.files.wordpress.com/

 

Eh bien on sait depuis hier soir que le rideau s'est levé enfin sur Episode VII: Le Réveil de la Force dont la projection en première mondiale a eu lieu ce lundi à Los Angeles (Etats-Unis). Ovations pour George Lucas et les acteurs d'origine de la saga, applaudissements et cris de joie.

 

Des centaines de fans se pressaient, certains campant depuis plus de 24 heures, pour tenter d'apercevoir les stars de l'épopée galactique dont le premier épisode est sorti en 1977.

 

La projection du film a été rythmée de nombreux cris de joie et d'applaudissements nourris, notamment lorsque apparaît à l’écran Harrison Ford/Han Solo accompagné de son fidèle Chewbacca.

 

Activités:

 

  • A voir la vidéo (en haut) du résumé des 6 premiers épisodes pour que les élèves puissent comprendre la saga. Ceux qui sont des fans peuvent aider les collègues, en leur racontant leurs éxperiences.
  • Après les vacances noël, savoir quels élèves sont allés voir le film en salle de cinéma, en leur demandant leur avis.
  • Science-fiction fait partir du texte littéraire. Profiter pour en parler ou réviser. Des fiches pédagogiques sont à préparer pour mieux faire passer les apprentissages.
  • Les collégiens peuvent lire Ainsi Parlait Yoda: fiche lecture, activités.-çºçç.

 

La Professeure GSouto

 

mardi, le 15 décembre 2015

 

Licença Creative Commons