Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

 

Google Doodle 181e anniversaire de Ferdinand Monoyer

https://www.google.com/doodles/

 

Ce mardi 9 mai, Google rend hommage à Ferdinand Monoyer, avec des yeux animés et le diagramme d’acuité visuelle, afin de fêter le 181e anniversaire du physicien et ophtalmologue français avec un doodle. Il est devenu l'un des ophtalmologistes les plus célèbres de France. Et du monde entier, finalement. 

 

Aller + loin:

 

Inventeur de la dioptrie, une unité de mesure qui permet de caractériser les défauts de vision et de la fameuse échelle qui porte son nom. Il est né à Lyon, le 9 mai 1836. Il inventa la fameuse série de lettres permettant de mesurer l'acuité visuelle.

 

Décédé en 1912 à l'âge de 76 ans, Ferdinand Monoyer était physicien et ophtalmologue. En plus des célèbres lettres aujourd'hui présentes chez tous les professionnels de l'optique dans le monde, ce savant Lyonnais a inventé la dioptrie, une unité qui permet d'appréhender la puissance des verres de lentilles et aujourd'hui utilisée pour caractériser les défauts de vision des patients.

 

Un nom peu connu des Français et pourtant... Monoyer est l'inventeur de la dioptrie, une unité de mesure servant à identifier les défauts de vision des patients : myopie, hypermétropie... C'est aussi lui qui a conçu les tests destinés à estimer l'acuité visuelle, avec les fameuses planches de lettres plus ou moins grosses, que l'on doit décrypter à distance... Ces tests portent d'ailleurs le nom d'échelle Monoyer. 

 

Cett unité de puissance des systèmes optiques est définitivement adoptée par le Congrès d'Ophtalmologie de Bruxelles en 1875.

 

 

 

Ferdinand Monoyer

https://villamonoyer.files.wordpress.com/

 

Biograhie:

 

Il est né le 9 mai 1836 à Lyon où son père, médecin militaire, était en garnison. Sa famille paternelle est tropézienne, sa famille maternelle alsacienne. A l’âge de 5 ans, il perd son père.

 

Sa mère Jeanne Monoyer retourne en Alsace où elle se remarie avec le professeur Victor Stoeber, ophtalmologiste de renom de la faculté de Strasbourg. Celui-ci va adopter le jeune Ferdinand qui grandira alors avec ses deux demi-sœurs, Emilie et Jeanne qu’il épousera pour la suite.

 

 

 

La famille

https://villamonoyer.wordpress.com/historique/la-famille/

 

En 1882, le professeur de médecine Ferdinand Monoyer arrive donc à Lyon avec sa femme, la fille du professeur Victor Stoeber, et ses 4 filles. La famille emménage d’abord dans un appartement situé 1, cours de la Liberté puis loue, à partir de 1902 une maison de campagne située à Monplaisir, 41 rue des Tournelles. Cette rue deviendra en 1938 la rue du professeur Paul Sisley, nom qu’elle porte toujours aujourd’hui.

 

Une fois bachelier, Ferdinand Monoyer fait de brillantes études de sciences physiques et de médecine. Il sera le premier agrégé de physique médicale.

 

Il parcourt ensuite toutes les plus grandes universités d’Europe (Paris, Berlin, Londres, Prague, Munich, Vienne, Utrecht…. ) pour suivre les cours des grands maîtres et se perfectionner dans la pratique des maladies oculaires.

 

 

 

La famille Monoyer

Villa Monoyer

rue Les Tournelles

https://villamonoyer.wordpress.com/historique/

 

Revenu à Strasbourg il crée et organise des cours de physique médicale, des conférences et des exercices pratiques d’ophtalmoscopie. Il est également jusqu’à la mort de son père Victor Stoeber son suppléant dans son service de clinique ophtalmologique. Lire la suite

 

Monoyer est décédé le 13 juillet 1912, âgé de 76 ans. La maison à Lyon où Monoyer a vécu a été conservée et est ouverte aux visiteurs pour des événements spéciaux tels que des pique-niques et des promenades dans les jardins.

 

 

 

Présentation classique de l'échelle Monoyer

https://fr.wikipedia.org/

 

Curiosité:

 

Si vous regardez attentivement le Doodle d'aujourd'hui, vous pourrez constater un hommage à une autre signature de Monoyer: son nom, caché dans le tableau.

 

Eh! Oui, l'inventeur a caché son nom, prénom et statut par acrostiches dans la version classique de l'échelle Monoyer : en ne lisant que les premières lettres de chaque ligne de bas en haut, on peut lire les mots « Monoyer », « DM » pour « Docteur en médecine ».

 

En ne regardant que les derniers caractères, les patients pourront trouver son prénom « Ferdinand ».

 

 

Villa Monoyer

https://villamonoyer.wordpress.com/la-villa/

 

 

Activités:

 

Il n'y a pas beaucoup d'information à propos de Ferdinand Monoyer. Mais, vous pouvez:

 

  • Pourquoi pas une visite si vous étudiez pas loin?

 

La Professeure GSouto

 

mardi, le 9 mai 2017

 

 Licença Creative Commons