Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

 

journee-de-lenfance.jpg

 

 

Journée mondiale de l'enfance

https://www.actionenfance.org/actualites/

 

 "On est de son enfance, comme on est de son pays."

 

Antoine de Saint-Exupéry

 

Aujourd'hui, le 20 novembre, on célèbre la Journée mondiale de l'enfance adoptée par les Nations Unies.

 

La Journée mondiale de l'enfance a été créée en 1954 et est célébrée chaque année le 20 novembre afin de promouvoir le respect et les droits des enfants.

 

 

Google Doodle Journée de l'enfance

https://www.google.com/doodles/

 

Le 20 novembre marque le jour de l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989.

 

Depuis 1990, la Journée marque également l'anniversaire de l'adoption la Déclaration et de la Convention relative aux droits de l'enfant.

 

 

journee-de-lenfance1.jpg

 

Droits de l'enfant

http://www.pinterest.fr

 

 

Savoir +

 

Les mères et les pères, les enseignants, les infirmières et les médecins, et les professionnels des médias, de même que les jeunes et les enfants eux-mêmes peuvent jouer un rôle important et faire de cette Journée mondiale de l'enfance un événement à part dans leur société, pour leur communauté ou pour leur pays.

 

La Journée mondiale de l’enfance offre à chacun et chacune d’entre nous une occasion unique de sensibiliser le public aux droits de l’enfant, de promouvoir et de mettre en lumière ceux-ci, mais aussi de tranformer cette journée en actes concrets en faveur des enfants partout dans le monde.

 

Thème 2017

 

Le thème 2017 : Prenez les commandes! 

 

Le hastag internationale #KidsTakeOver

 

 

journee-de-lenfance2.png

 

 crédits: Unicef

 

Aller + loin:

 

Cette année, l'UNICEF invite les enfants du monde entier "à prendre les commandes" dans les domaines des médias, du sport, du divertissement, autres, afin d'exprimer leur soutien aux millions d'enfants qui ne sont pas scolarisés, qui sont déracinés ou qui ne bénéficient pas de protection sociale.

 

A cette ocasion:

 

  • le groupe français « Kids United » enregistre une nouvelle vidéo musicale
  • un court métrage dans lequel l'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF, David Beckham, interroge les enfants sur leurs visions du monde sera diffusé
  • un concert se tiendra au Siège des Nations Unies à New York avec 150 enfants chanteurs, accompagnés des actrices Logan Dafne Keen et Isabela Moner de « Transformers: The Last Knight », en partenariat avec la chaîne Nickelodeon

 

 

 

 

 crédits: Unicef

 

 

Activités: Ecoles

 

Cette année, la journée mondiale des enfants: Les enfants vont gouverner l'école: #KidsTakeOverSchools


Unicef encourage les écoliers à «prendre les commnades» des classes et pour élever leur voix, aider à sauver la vie des enfants et à se battre pour leurs droits afin de les aider à atteindre leur plein potentiel.

 

Il y a plusieurs activités que les étudiants peuvent s'impliquer:


• Participez à un exercice de conditionnement physique en groupe, lié au clip officiel de la Journée mondiale des enfants;


• Soiyez créatifs ! Organisez une histoire, une image ou un clip rempli d'idées sur la façon de rendre le monde meilleur pour les enfants;


• Créez un emoji pour la Journée mondiale de l'enfance;


• Dirigez une collecte de fonds à l'école - petit-déjeuner, vente de pâtisseries, journée sans uniforme commanditée, spectacle de talent.

 

Il y a beacoup de causes humanitaires enfant que les écoles peuvent parrainer. Par exemple, les enfants Rohingyas

 

Ressources:

 

 

Le voyage d'Alice ou comment sont nés les droits de l'enfant

Jean Olivier Héron/ Philippe Dumas

Folio Galimard Jeunesse, 

http://www.gallimard.fr/Catalogue/

 

Livre:Le voyage d'Alice ou comment sont nés les droits de l'enfant de Jean Olivier Héron et Philippe Dumas

 

Résumé:

 

Alice est sortie de son « pays des merveilles » pour aller explorer le pays des enfants sur la planète Terre. Au cours de son long voyage, elle s'aperçoit qu'il n'est pas si facile d'être un enfant réel, que certains enfants sont même cruellement exploités et maltraités. Chaque chapitre est un conte, plein d'imagination et d'humour, qui raconte chacun des droits des enfants proposés par l'Unesco.

 

Cette histoire, équilibrée et accessible, écrite pour des enfants sur un sujet difficile, nous concerne tous.

 

Étudiants: Faire le download pack KidsTakeOverSchools ici

 

Enseignants: Faire le download pack How to make everyday World Children's Day ici

 

 

La Professeure GSouto

 

lundi, le 20 novembre 2017

 

Licença Creative Commons

 

 

 

 

Google Doodle

Journée Internationale des Droits de l'Enfant 

www.google.fr

 

« Nous avons tous un jour été des enfants. Et nous avons tous le même désir d'assurer le bien-être de nos enfants, qui a toujours été et continuera d'être l'aspiration la plus universellement chère a l'humanité. »

 

UN

 

Alors, aujourd'hui, on célèbre la 25e Journée Internationale des Droits de l'Enfant adoptée par les Nations Unies.

 

En 1954, l’UN a recommandé à tous les pays d’instituer une Journée mondiale de l’enfance, qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants, et d’activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier. 

 

Elle a proposé aux gouvernements que cette Journée soit célébrée à la date qui leur semblait la plus appropriée. Au Portugal et dans d'autres pays, on la célèbre le 1er juin.

 

 

 

 

crédits: Unicef

www.google.com/

 

En France on la célèbre le 20 novembre. Créée en 1995 à l'initiative du Parlement français, la Journée internationale des droits de l'enfant a pour objectif premier de lutter contre les injustices perpétrées à l'égard des enfants dans le monde.

 

C'est en 1995 que le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la "Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l'enfant".


Cette journée internationale est un moment privilégié pour se rendre compte des nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde. Elle tente aussi de faire valoir la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

 

 

 

 

Infographie: Unicef France

http://www.unicef.fr/

 

Alors, comment les enfants vivent-ils leurs droits au quotidien en France ? C’est cette question, jusque-là sans réponse, que l’UNICEF France a souhaité poser aux premiers concernés, en lançant une « Consultation nationale » inédite auprès des 6-18 ans, de février à juillet 2013.

22 500 enfants et ados ont répondu à notre appel… Voici les résultats !

 

Près d’un enfant sur cinq (17%) vit dans une situation d’intégration sociale précaire dont 7% sont « déjà pris dans un processus de disqualification sociale », selon le rapport.

 

On découvre aussi que 55% ont répondu "oui" à l’affirmation "je peux être harcelé ou ennuyé par d'autres enfants ou jeunes "dans le milieu scolaire."

 

Mais donnons la parole aux enfants et ados, dans ce cas à deux à Juliette et Axel:

 

 

 

 
Malheuresement ce n'est pas seulement en France, Au Portugal, au Royaume Uni, un peu partout en Europe et aux pays développés, l'exclusion sociale, la pauvreté des enfants est une malheureuse réalité.
 
Déjà en 2012, l'Unicef avait présenté un rapport de 30 million d'enfants, dans 35 pays dévelopés qui vivaient en pauvreté. 
 
Et l'harcèlement en milieu scolaire est un autre fléau à combattre  par l'accompagment individuel des plus petits et le conseillement des jeunes.

 
Que pouvons-nous faire pour rendre la vie des ces enfants et ados à l'ère de "la spirale du malheur" plus heureuse, moins pénible?

 
Cette manifestation est l'occasion pour les associations et les acteurs publics d'informer la population sur les droits des plus jeunes. Elle donne également l'occasion aux différents États de faire le point sur les injustices et crimes dont sont victimes les enfants. Travail forcé, tourisme sexuel, pauvreté, pays en guerre...

 
En France, des manifestations seront organisées sur tout le territoire. 

 
Réfléchissons à tout ça et essayons de donner aux enfants les droits.
 
 
 «Quand un enfant meurt, on dit qu'il va au paradis. Quand sept millions meurent, on appelle ça l'enfer.» 
 
Unicef
 
 
Je souhaite à tous les enfants e ados une Journée Internationale le pus heureuse possible. Et n'oubliez pas. L'avenir est à vous. Luttez par vos droits!
 
La Professeure GSouto
 
mercredi, le 20 novembre 2013
 
Licença Creative Commons
 

 

 

 

 

Typhon Haiyan | Philippines Le bilan

photo: Charisme Sayat | AFP

http://referentiel.nouvelobs.com/ 

 

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Après le passage, vendredi 8 et samedi 9 novembre, du puissant typhon Haiyan sur les Philippines, le bilan est toujours térrifiant.

 

Les autorités évoquent jusqu'à présent 10 000 victimes 'ensemble du pays, mais les Nations Unies ont annoncé, lundi, le 11 novembre, qu'en réalité "prèsde 10 000 personnes ont été tuées" dans la seule ville de Tacloban et qu'il fallait "s'attendre au pire".

 

Quatre jours après le passage de l'un des plus puissants typhons à avoir jamais touché terre, accompagné par des vents dépassant les 300 km/heure et des vagues de plus de 5 mètres, l'ampleur du cataclysme est encore difficile à saisir.

 

 

 

 

Typhon Haiyan | Mère et enfants

photo: REUTERS

 http://i1.mirror.co.uk/

 

Certaines zones des deux îles les plus touchées, Leyte et Samar, offrent un spectacle d'horreur avec des villes quasiment rasées. 

 

De nombreux journalistes s'y étaient réfugiés pour couvrir l'arrivée du typhon et ont assisté à l'état de délabrement croissant de la ville, "les bâtiments défoncés et les arbres déracinés, le pillage généralisé et les cadavres qui se décomposent".

 

L'ONU a réclamé mardi 301 millinos de dollar pour soutenir les Philippines ravagées par le typhon Haiyan

tandis  que les navires américains et britaniques sont partis pour l'archipel afin de venir en aide aux inombrales rescapés à court d'eau et de nourriture.

 

Quelques jours après le passage du typhon, et alors que les survivants étaient livrés à eux-mêmes, des ont commencé à dévaliser les magasins d'alimentation et d'électroménager.

 

Le porte-parole de la défense civile locale, Reynaldo Balido, a indiqué à la chaîne de télévision ABS-CBN que la restauration de l'ordre à Tacloban était "l'une des priorités" des autorités.

 

 

 

 

Famille atteint de l'aide | Philippines

photo: Unicef | JMaitem

http://s3.thejournal.ie/ 

 

Un avion de l'Unicef contenant 60 tonnes d'aide, dont des tentes et des médicaments, devait également arriver aujourd'hui, mardi, aux Philippines, suivi d'équipements de purification d'eau.

 

Face à l'ampleur du cataclysme, en plus des Etats-Unis, plusieurs pays et organisations, dont l'Union Européenne, ont proposé leur aide financière ou matérielle, qui pourrait être nécessaire pendant des années. L'ONU estime qu'au moins 300 millions d'euros seront nécessaires pour "lancer un plan d'action qui se concentre sur la nourriture, la santé, l'assainissement, les abris, le retrait des débris et aussi la protection des plus vulnérables".

 

 

 

 

Mére et enfant | Philippines

photo: Unicef | JMaitem

http://s3.thejournal.ie/

 

Face à l'ampleur du cataclysme, en plus des Etats-Unis, plusieurs pays et organisations, dont l'Union Européenne, ont proposé leur aide financière ou matérielle, qui pourrait être nécessaire pendant des années. L'ONU estime qu'au moins 300 millions d'euros seront nécessaires pour "lancer un plan d'action qui se concentre sur la nourriture, la santé, l'assainissement, les abris, le retrait des débris et aussi la protection des plus vulnérables".

 

Les humanitaires, dont plusieurs organisations ont appelé aux dons, espèrent une meilleure coopération que lors du tsunami en 2004. Plusieurs ONG, comme la Croix-Rouge britannique, avaient alors déploré la concurrence entre agences ou ONG, l'acheminement d'équipement ou de denrées inutiles et la difficulté à gérer les dotations financières.

 

Certes, c'est que la population Philippine continue à demander de la nourriture, de l'eau, de la protection pour ses enfants. Il est temps d'union, pas de concurrence entre organisations.

 

Il y des associations à qui vous pouvez aider comme l'Unicef ou la Croix Rouge et d'autre sur le site TF1 et essayez de voir de  vous joindre à cette aide.

 

La solidarité est essentielle plus que jamais, dans un monde où le changement climatique devient le pire ennemi de l'humanité.

 

La Professeure GSouto

 

mardi, le 12 novembre 2013

 

{#emotions_dlg.meeting}

 

1) Le bilan victimes mortelles vient d'être revu à la baisse par le président philippin. Benigno Aquino, qui a déclaré, ce soir, à CNN que le nombre de morts pourrait se situer entre 2 000 et 2 500, contrairement aux 10 000 annoncés.

 

Mise à jour: mercredi, le 13 novembre 2013

 

Licença Creative Commons

 

 

 

  

Malala. la jeune pakistanaise

http://www.timeforkids.com/

 

"L'éducation peut trasnformer la vie des filles et consolider leurs communautés. L'Innovation peut nous aider à attendre chaque fille en tranformant  l''éducation."

 

Anthony Lake, le directeur général de l’Unicef

 

Tout le monde connait la jeune-fille Malala. Malala Yousafzai vient d’avoir 16 ans et a repris ses cours au lycée de Birmingham, Angleterre. Elle y est exilée, sans l’avoir choisi.

 

L’école, c’est sa passion, sa mission. Elle ne veut rater un jour de classe, une heure de cours. Même pour faire la promotion de ses Mémoires Moi, Malala qui est sorti il y a quelques jour en France, le 9 octobre 2013., Une date symbolique pour crier au monde qu’elle est plus vivante que jamais.

 

 

Editions Calman-Lévy

http://calmann-levy.fr/

 

 Début septembre,  elle a remporté le prix international de la paix des enfants à La Haye (Pays-Bas), le prix le plus prestigieux d’Amnesty International à Dublin, un prix de la Fondation Clinton à New York,un autre de l’université de Harvard, le prix Anna Politkovskaïa à Londres et le Prix Sakharov du Parlement Européen.

 

En France, elle avait reçu le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes en décembre 2012. C'est à l'ONU que Malala a laissé ce beau message:

 

"Un livre, un crayon, un enfant, et un professeur peuvent changer le monde."

 

Malala, à l'ONU

 

http://www.un.org/fr/ 

 

Aujourd'hui, le 11 octobre on célébre la 2eme Journée Internationale de la Fille. L'Unicef regrette "qu’à l’heure actuelle, des millions de filles soient toujours non scolarisées, dont trente et un millions de filles en âge de fréquenter l’école primaire."

 

La deuxième Journée des filles a pour thème "Innover en faveur de l’éducation des filles".

 

C'est pour son éducation, comme fille et pour l'éducation de toutes les jeunes-filles que Malala se bat. Et pour tout ça, elle a été proposée pour le Prix Nobel de la Paix.

 

 

 

 Malala avec la famillle Obama

photo: Peter de Souza| The White House/Handout/Reuters

http://cdn-parismatch.ladmedia.fr/ 

 

Malala n' pas reçu le prix Nobel de la Paix, mais elle a bénéficié hier d'un entretient privé avec la famille Obama.

La jeune Malala a été reçue par le président Barak Obama, sa femme Michelle et leur fille aînée. Malia, dans le bureau ovale de la Maison Blanche.

 

Le couple Obama a tenu à remercié l’adolescente pour  le travail "inspirant et passionné qu’elle met en œuvre au profit de l’éducation des filles".

 

Et précise dans un communiqué que "les Etats-Unis se joignent au courage de Malala et sa détermination à promouvoir le droit de toutes les jeunes filles d'aller à l'école et de réaliser leurs rêves".

 

Selon l’ONU, 57 millions de garçons et de filles ne vont pas à l’école, 10 millions de filles sont forcées à se marier au lieu d’aller en classe. Il manque 2 millions d’enseignants et 4 millions de salles de classe.

 

"L’éducation est la seule solution, l’éducation avant tout."

 "Je ne suis qu’une fille parmi celles qui ne peuvent faire entendre leur voix."

 

Malala

 

Tous les lecteurs de BlogSkidz savent que je défends le droit à l'éducation, l'éducation de tous les enfants et jeunes et surtout l'égalité des filles pour ce droit fondamentale: Education!

 

Bonne fête, les filles! L'éducation avant tout!

 

La Professeure GSouto

 

vendredi, le 11 octobre 2013

 

 Licença Creative Commons

  

 

 

REUTERS/ Carlos Garcia Rawlins

 http://static.lexpress.fr

  

Le séisme qui a eu lieu à Port-au-Prince, la semaine dernière, le 12 janvier, a devasté le Haiti. Plus de 75 mille personnes sont mortes, 250 mille ont éte blessées et un million est sans abri, annonça avant hier, le 19 janvier, le comité de la Protection Civil du Haiti.

 

 

 

REUTERS

http://news.yahoo.com/photos

 

Pour la deuxième fois, la terre a tremblé à Port-au-Prince, une zone déjà si dévastée par le tremblement de terre en Haïti, la semaine dernière. Les haitiens, en panique, sont tous venus dans la rue. Heureusement, on ne connait pas de victimes, cette fois-ci.

 

Le monde entier s'unit pour aider le peuple haitien. Du Portugal, une équipe multiple est partie dans un avion de l'armée portugaise. L'équipe intègre les médecins de AMI.

 

 

 Séisme à Haiti

http://cache.20minutes.fr/

 

L'aide française depuis le violent séisme de mardi dernier qui a fait des dizaines de milliers de morts «élève à ce stade à environ 20 millions d'euros, dont 10 millions en réponse à l'appel des Nations Unies, deux millions d'aide alimentaire d'urgence».

 

Les présidents français Sarkozi e nordaméricain Obama ont lancé l'idée d'une conférence internationale pour la reconstruction et le développement d'Haiti.

 

net_for_good

 

 

Une plate-forme internationale fût créée  pour appuyer le Haiti. Il s'agit de SixDegrees.org. Des organisations comme Unicef, Doctors without Border, et beaucoup d'autres se sont unies pour que l'aide puisse être plus éfficace. À voir ici

 

Avant le séisme seule la moitié des enfants en âge d’aller à l’école primaire y étaient inscrits. Après cet événement dramatique l’Unicef s’est mobilisé pour permettre le plus vite possible aux enfants d’être à nouveau scolarisés ou scolarisés.

 

Le BlogSkidz s'est joint à cette plate-forme humanitaire, ayant publié le badge qui se trouve dans ce post. C'est notre geste possible de volontariat puisque les élèves sont mineurs.

 

J'espère que partout, dans les écoles, les éléves et les professeurs s'unissent et participent dans cette campagne mondiale !

 

 La Professeur GSouto

 

jeudi, le 21 janvier 2010

 

Licença Creative Commons