Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

BlogSkidz

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des professeurs Jacques Prévert | BlogSkidz is my blog for students in French Foreign Language. It aims to enhance the lessons using ICT and captivate the cultural curiosity of young students.

 

 

mafalda-morte-quino.jpg

Quino [1932-2020]

 

Joaquín Salvador Lavado Tejón, dit Quino est décédé le 30 septembre 2020 à Mendoza en Argentine, à l’âge de 88 ans. Père de Mafalda et dessinateur de presse, il est l’un des auteurs de bande dessinée de langue espagnole les plus lus au monde.

 

Avec lui disparaît l’un des plus fins interprètes des angoisses de l’enfance, "un pessimiste [ayant] l’illusion que son travail peut changer les choses", comme il aimait se définir.

quino-mafalda2020b.jpg

 

Mafalda

crédits: Quino

 

A ses parents, Mafalda a toujours posé beaucoup de questions : sur la condition féminine, sur les inégalités sociales, sur le rôle de l’ONU, sur la surpopulation…

Rarement sur la mort, un sujet trop éloigné des préoccupations infantiles, même quand on est une petite fille aussi précoce, et impertinente, qu’elle. Héroïne iconique de la bande dessinée, voilà Mafalda orpheline.

 

 

 

Dario Lopez-Mills / AP

via Le Monde

 

Biographie:

 

Joaquín Salvador Lavado Tejón, naît le 18 juillet 1932 à Mendoza, en Argentine, de parents immigrants espagnols. Il suit des cours de dessin, mais ne publie son premier album intitulé Mundo Quino (Le Monde de Quino) qu’en 1963. Dans ce recueil de dessins, l’auteur traite avec humour de la mort, de la religion, sur la planète.

 

 

Quino créateur de Mafalda

crédits: Quino

 

Un an plus tard, en 1964, naît son héroïne Mafalda. Fillette anticonformiste, elle pose sur le monde qui l’entoure un regard aiguisé, étonnant pour son âge. Devenue un véritable symbole, ses histoires furent publiées dans de nombreux journaux et pays jusqu’en 1973, à l’arrêt de la série.

 

Souvent comparée à la série de Charles Schultz Peanuts, Mafalda s’en distingue en mettant en lumière les enjeux propres à l’Argentine et à l’Amérique du Sud. Série résolument politique, Mafalda a permis à Quino de mettre en perspective, en donnant la parole à une enfant, les questions d’inégalités sociales, de dictatures et de condition féminine.

 

 

 

 

Mafalda, c’est aussi l’œil de Quino sur le monde qui l’entoure alors. Détestant la soupe mais méprisant encore plus les grandes personnes, Mafalda philosophe et s’interroge constamment sur son environnement.

 

quino-mafalda-GettyImages2020a.jpg

 

Quino et création son personnage Mafalda

crédits: Getty Images

 

Personnages: 

 

Dans les strips, elle est entourée d’une galerie de personnages, attachants et caricaturaux. Ses amis notamment, l'accompagnent tout au long de ses réflexions : Susanita, petite fille orgueilleuse qui rêve de devenir mère au foyer, Manolito, le plus grand capitaliste en culotte courte d’Argentine, Felipe, le doux rêveur, Libertad, aux idées d’extrême-gauche ou encore Miguelito, l’anarchiste de droite. Des personnages de papier, miroir de la société de classe sud-américaine.

 

mafalda-45anos.jpg

 

La série apporta en quelques années à Quino une reconnaissance internationale. Il a reçu le Prix Principe de Asturias 2014 de de Comunicación y Humanidades.

 

mafalda-album-en-voyage.jpg

 

En voyage avec Mafalda

éditions Glénat, 2006

https://www.amazon.com/

 

Douze albums, une intégrale et un album En voyage avec Mafalda le firent découvrir au public français.

 

mafalda-vignete.jpg

 

Bienvenue à l'École/ vignette

Quino

https://www.amazon.com.br/

 

Une œuvre très tôt saluée par Julio Cortázar ou Gabriel García Márquez, et à propos de laquelle Umberto Eco écrit dès 1968 : « Personne n’a jamais nié que la bande dessinée soit (…) un révélateur des mœurs. (…) Puisque nos fils vont devenir – de notre fait – autant de Mafalda, la plus élémentaire prudence veut que nous traitions Mafalda avec le respect dû à un personnage réel. »

 

Quino s’est lassé de Mafalda au bout de presque dix ans. Il s’est ensuite consacré à d’autres bandes dessinées, restées dans l’ombre de la fillette rebelle. Souffrant de problèmes de vision dus à un glaucome, il était devenu presque aveugle en 2019.

 

Il sera toujours vivant par les expressions de sa meilleure personnage. Mafalda.

 

Activitités:

 

  • Reviser la bande dessinée en cours: caracthérisques;

 

  • Lire des albums de Mafalda. Demander aux élèves d'emporter un album de chez eux.

 

  • S'informer sur Quino, en visitant sa page (en espagnol) à l'aide de le prof. d'Espagnol;

 

  • Organiser une expo dans la bibliothèque scolaire:

 

Adios, Maestro 

 

La Professeure GSouto

 

02.10.2020

 

Licence Creative Commons

 

 

 

 

Joeyeux anniversaire, Mafalda !

crédits: Quino

https://www.bdangouleme.com/

 

Le Festival da la BD à Angoulême a célébré les cinquante ans de Mafalda, l'héroïne rebeller par la marche du monde, et les soixante ans de carrière de son créateur Joaquin Salvador Lavado, plus connu sous le nom de Quino. Le Festival a fêté ce double anniversaire au travers d’une exposition.

 

Cette année 2014, on célèbre alors les 50 ans de Mafalda, le personnage créé en 1964 par le dessinateur argentin et qu'il abandonna très trop, en 1973, comme Bill Watterson a fait avec son comic strip Calvin et Hobbes.

 

mafalda-50.jpeg

 

 Mafalda

crédits: Quino

 

Mafalda est cette gamine rebelle et obnubilée par la marche du monde, un monde traversé par les utopies et les révolutions au cours de cette décennie, particulièrement en Amérique du Sud.

 

Tout comme Schulz avec Charlie Brown, Quino a pris soin d'entourer Mafalda de camarades au caractère bien trempé (le capitaliste en herbe Manolo, le lunaire Felipe) qui sont aussi le reflet des contradictions et des tensions de la société argentine du moment, sous la forme en apparence « innocente » d’une bande dessinée que l’on croirait destinée aux enfants. 

 

Heritière dans la veine acerbe sociale de Peanuts de Charles M. Schulz, Mafalda, la petite fille créée par l’auteur argentin Quino, est devenue à son tour une légende du strip.

 

Mais Mafalda a su séduire à tout âge, et aussi s’exporter au-delà des références culturelles qu’elle véhicule, jusqu’à intégrer une sorte de patrimoine commun de la bande dessinée.

 

Mafalda est ainsi devenue intemporelle et se joue des frontières, et c’est après tout souvent à ce genre de signe que l’on reconnaît les chefs-d’œuvre.

 

 

Mafalda

crédits: Quino

 

Né en 1932, Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, a créé en 1964 ce personnage de petite fille attachante, curieuse et incrédule, qui très vite connaîtra un succès aussi durable qu’international, en dépit d’une carrière relativement courte, puisque la série n’a été publiée dans la presse argentine que pendant neuf ans, jusqu’en juin 1973, une séquence plutôt brève pour un strip de cette nature. Tout comme Calvin et Hobbes.

 

Et bien avant Watterson, Quino n'a pas oublié les relations complexes de Mafalda avec des parents bien disposés, mais souvent déconcertés par les questions de leur trop lucide progéniture.

 

"Papa, pourrais-tu m'expliquer pourquoi l'humanité fonctionne aussi mal ?"

Mafalda

 

Avec la magnifique Intégrale (près de 600 pages de strips et d'inédits, avec préface d'Umberto Eco publiée par Glénat, vous plongerez dans ce qui ressemble le plus au bonheur de la "quinothérapie".

 

 

 

Mafalda 50 anos

intégrale

Glénat

https://www.glenat.com/bd

 

On ne présente plus Mafalda, petite fille vive qui découvre la vie, ses joies, ses absurdités et ses horreurs. À travers l'éveil d'un enfant, Quino nous livre sa réflexion sur le monde et sur l'étrange animal qui le peuple : l'être humain.

« Pour s'adapter aux goûts des Français nous avons mis en couleur les albums de Mafalda. Quino n'avait pas apprécié ce coloriage aussi voici la version d'origine, en noir et blanc, telle qu'elle fut publiée partout dans le monde ».
 
Il était donc impensable de ne pas célébrer comme il se doit ce monument. E ça a tombé bien puisque 2014, on peut fêter les cinquante ans de l’inénarrable gamine et les soixante ans de carrière de Quino. 
 
Une exposition leur a été consacrée lors du Festival International de la BD à Angoulême, une première en Europe pour cet auteur culte. L’occasion de replacer la création de Mafalda, de son rayonnement planétaire, et de la voix critique qu’elle porte aujourd’hui encore.
 
Mais Quino, ce n’est pas que Mafalda. L'auteur est entré très tôt, dès l'âge de trois, sa vocation lui aurait été inspirée par son oncle, peintre et dessinateur publicitaire.
 
 
Festival BD Angoulême
 
 
 
 
Il n’a certes pas posé son crayon après les derniers strips consacrés à la petite fille brune (qu’il a parfois « ressuscitée » à l’occasion de campagnes d’organismes ou d’associations lui tenant à cœur.
 
Si le reste de sa carrière de dessinateur humoristique est moins connu en France, l’exposition qui lui sera consacrée lors du Festival fournira une bonne occasion de faire le point sur le travail accompli par cet immense auteur, et d’en dévoiler des facettes plus obscures.
 
"Avec une dimension poétique demeurée intacte malgré le passage des années, la petite fille au noeud dans les cheveux n’a rien perdu non plus de sa charge moderne et subversive : elle continue, aux yeux de lecteurs de tous âges, de toutes conditions et de tous pays, à symboliser une résistance lucide, irréductible et universelle face aux propos lénifiants et aux idées reçues."
 
Festival de la BD Angoulême
 
 
 
 
 
 
Mafalda
crédits: Quino
 
 

Symbole d’anticonformisme pour plusieurs générations de lecteurs et héroïne de l’un des strips les plus célèbres au monde, la petite Mafalda fut alors célébrée à Angoulême en présence de son créateur, Quino.

 

Une manière de saluer avec un profond respect Quino, venu spécialement à Angoulême pour l’occasion, et de rendre l’hommage que Mafalda mérite à une oeuvre traduite en vingt langues et vendue à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde – dont près de deux millions en France.

 

"Personne n’a jamais nié que la bande dessinée soit (…) un révélateur des moeurs. (…) Puisque nos fils vont devenir – de notre fait – autant de Mafalda, la plus élémentaire prudence veut que nous traitions Mafalda avec le respect dû à un personnage réel. "

 

Umberto Eco, 1968

 

{#emotions_dlg.meeting}Activités:

 

 

 

  • Ah! T'as encore la possibilité de télécharger l'appli Mafalda sur iTunes (gratuite) pour iPad et iPhone ou sur Google Play pour smartphone. 

 

A reprendre la BD aux cours de Langues. 

 

Note: Quino, le créateur de Mafalda, vient de mourir, le dernier 30 septembre 2020. Le monde pleure mort. Quno nous a offert l'un des plus célèbres personnages de la bande dessinée, connu dans toute la planète.

 

mafalda-quino-morte.jpg

 

Quino [1932-2020]

 

Reste in Peace, Quino 

 

 La Professeure GSouto

 

04.02.2014

 

mise-à-jour le 04.10.2020

 

Licença Creative Commons